MONNAIE


MONNAIE
n. f.

Toute sorte de pièces d’or, d’argent, de bronze, de nickel, etc., frappées d’une empreinte légale, qui servent aux échanges et dont la valeur varie suivant le métal, le poids, le titre et la convention. Faire, émettre de nouvelle monnaie. Mettre une nouvelle monnaie en circulation. Refondre les monnaies. Certaines monnaies n’ont plus cours. Petite monnaie. Monnaie de cuivre, monnaie de billon. Monnaie étrangère.

Fausse monnaie, Monnaie imitée par des faussaires, généralement avec un métal de peu de valeur.

Monnaie de compte, Monnaie qui n’a jamais existé, ou qui n’existe plus en espèces réelles, mais qui a été inventée ou retenue pour faciliter les comptes, en les établissant toujours sur un pied certain et non variable; par opposition à Monnaie réelle ou effective, Monnaie dont il existe des pièces ayant cours dans le commerce. La guinée est une monnaie de compte. Le franc est une monnaie réelle.

Monnaie fiduciaire, papier-monnaie, Papier créé par l’état ou avec son autorisation, pour faire office de monnaie.

Monnaie obsidionale. Voyez OBSIDIONAL.

Fig. et fam., Battre monnaie, Se procurer de l’argent. Il a battu monnaie de tous les côtés.

MONNAIE, dans un sens plus particulier, se dit des Petites espèces d’argent ou de billon. N’avez-vous point de monnaie sur vous? Je n’ai pas un sou de monnaie. On dit aussi dans le même sens Petite monnaie, monnaie divisionnaire.

Il désigne aussi un Certain nombre de pièces ou de billets de moindre valeur que l’on donne en échange d’une pièce ou d’un billet, ou que l’on rend pour faire la différence entre le prix à payer et la somme versée. Je ne peux pas vous rendre la monnaie. Donnez-moi la monnaie de cent francs. Avez-vous la monnaie de ce billet de cent francs? ou, plus souvent elliptiquement, la monnaie de cent francs?

Figurément, Ces généraux n’étaient que la monnaie de Turenne.

Fig. et fam., Rendre, donner à quelqu’un la monnaie de sa pièce, Se venger, user de représailles.

Fig. et fam., Il l’a payé en même monnaie, se dit de Quelqu’un qui, ayant reçu d’un autre ou quelque service ou quelque déplaisir, lui a rendu la pareille.

Fig. et fam., Payer quelqu’un en monnaie de singe, Le payer par des grimaces ou des plaisanteries, se moquer de lui au lieu de le satisfaire réellement. Cette expression vient du souvenir des bateleurs qui payaient le péage en faisant gambader leur singe.

MONNAIE se dit, figurément, des Paroles dont il se fait une sorte d’échange dans la société. Les compliments sont une monnaie dont chacun connaît la valeur. C’est monnaie courante.

MONNAIE désigne aussi l’établissement public où l’on frappe les monnaies. Porter des lingots à la Monnaie pour qu’ils soient convertis en espèces. Ce lieu s’appelle autrement Hôtel de la Monnaie, des Monnaies.

Cour des Monnaies s’est dit d’une Cour supérieure établie pour juger souverainement de tout ce qui concernait les monnaies. Le premier président de la Cour des Monnaies.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • MONNAIE — L’étymologie et la linguistique suffisent à rendre quelque peu mystérieuses l’origine et la signification du mot «monnaie». Le terme français provient de ce que la monnaie romaine était frappée dans le temple de Juno Moneta (de monere :… …   Encyclopédie Universelle

  • Monnaie — Monnaie …   Wikipedia

  • Monnaie — País …   Wikipedia Español

  • Monnaie — (spr. Monnä), la, Felsgallerie zwischen Beauvernier u. St. Branchier auf der Grenze der Bezirke Martinach u. Entremont des Schweizercantons Wallis, ist in Folge der Verheerungen der großen Fluth vom 18. Juni 1818 erbaut, 200 Fuß lang, 16 Fuß hoch …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Monnaie — Pour les articles homonymes, voir Monnaie (homonymie). La monnaie est un instrument de paiement spécialisé accepté en règlement d’un achat, d’une prestation ou d une dette. Elle peut remplir trois fonctions principales : la fonction d… …   Wikipédia en Français

  • monnaie — (mo nê) s. f. 1°   Pièce de métal servant aux échanges, frappée par une autorité souveraine, et marquée au coin de cette autorité ; en d autres termes, lingot dont le poids et le titre sont certifiés. La monnaie d or de France, sur mille parties …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MONNAIE — s. f. Toute sorte de pièces de métal, servant au commerce, frappées par autorité souveraine, et marquées au coin d un prince ou d un État souverain. Battre, faire battre monnaie. Avoir droit de battre monnaie. Faire de nouvelle monnaie. Mettre… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • monnaie — nf. moné (Aix, Bellecombe Bauges) || manyà (Albertville), MONYÀ (Albanais.001, Annecy.003, Thônes, Villards Thônes), mounyà (Notre Dame Be.), mwènyà (Alex). E. : Économie, Mesure, Pièce. A1) argent, pognon, sous (pl.) : ponyon nm. (001,003). A2)… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Monnaie — Original name in latin Monnaie Name in other language Monnaie State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.50162 latitude 0.78872 altitude 112 Population 3442 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • monnaie — pièce de métal utilisée comme moyen d échange ♦ Moneta surnom de Junon, divinité italique dans le temple de laquelle on fabriquait de la monnaie …   Dictionnaire des éponymes